Non, l’email n’est pas mort !

Sommaire de l'article
    Quels sont les thèmes abordés
    dans cet article ?
    email Webmarketing
    Sep 2020
    5 minute(s) de lecture

    L’e-mail est un canal qu’on aimerait détester… trop de spams, trop d’e-mails “malhonnêtes” et pourtant force est de reconnaître qu’on ne peut pas / plus s’en passer.

    Depuis quelques temps déjà je remarque que mes boîtes e-mails professionnelles sont de moins en moins remplies par des courriers indésirables et que j’y trouve régulièrement de beaux services ou de belles offres. La plupart du temps cela provient de vendeurs que je connais et avec qui j’ai déjà eu un échange, et parfois cela provient d’emails marketing via de l’acquisition email BtoB.

    L’acquisition Email BtoB comment ça fonctionne ?

    Pour commencer, deux solutions :

    • soit vous vous créez une base de données d’emails de professionnels dont vous collectez les informations publiques sur différents médias, récupération d’une liste de contacts d’un compte linkedin, etc.
    • soit vous achetez / louez une base de données d’emails de professionnels en allant chez un fournisseur de qualité respectueux de la loi.

    Ensuite, vous créez votre message sur une plateforme de routage email de qualité.
    Votre message va répondre à l’objectif que vous vous êtes fixé :

    • promotion d’un service/produit
    • création de comptes clients
    • inscription à la newsletter
    • inscription à un événement
    • etc.

    Vous envoyez ensuite votre message sur la base de données que vous avez collectée et attendez d’avoir des retours sur cette campagne d’email marketing.

    Ça c’était la version simple et banalisée.

    En détail, une campagne d’acquisition ça donne ça !

    Objectif clair et précis

    Vous avez, non, VOUS DEVEZ AVOIR UN OBJECTIF BIEN PRÉCIS pour votre campagne. Cela vous évitera d’avoir comme objectif de “gagner plus d’argent” qui n’est pas assez précis et vous fera faire n’importe quoi. Un objectif précis sera par exemple d’augmenter les ventes d’une gamme de produits bien précise ou encore de développer les inscriptions sur votre blog professionnel.

    Pour qui ?

    Une fois votre objectif choisi, il vous faudra déterminer une audience, une cible, ou une catégorie de personnes / sociétés potentiellement intéressées par votre objectif.

    On tente alors d’obtenir une base de données réaliste et qualifiée, et composée de prospects, futurs utilisateurs de votre service ou produit. Il n’est pas souhaitable de cibler trop large car votre réputation email pourrait en pâtir : vous pourriez finir en SPAM ou être bloqué par un fournisseur de boite emails (ex : outlook, yahoo, gmail). Si toutefois vous trouvez votre base de données trop petite, acceptez la comme un test qui vous permettra d’en apprendre plus sur votre message et les réactions de votre cible.

    Les messages de votre campagne

    Ensuite, vous devez imaginer un ou plusieurs messages consécutifs pour atteindre votre objectif. Pensez à mettre de votre côté toutes les chances pour que votre message soit non seulement toléré mais attractif, incitatif, du coup lu et cliqué et pour cela faites attention à l’objet et au contenu de votre email.

    Essayez d’avoir un objet original, source de curiosité ou encore explicite mais qui ne générera pas de déception à l’ouverture de votre message. L’objet ne doit pas sonner comme un SPAM (exemple “Cliquez vite -50% de réduction”, “Faites jusqu’à 70% d’économies”).

    Ensuite on a le message en lui-même, qui doit être le plus transparent possible surtout dans le cadre d’une offre promotionnelle. Si vous proposez des produits, n’en mettez pas trop, soyez concis. Dans le cadre d’un service, une brève introduction au bénéfice de votre service suffira, la suite devra être détaillée sur une page d’atterrissage prévue à cet effet.

    Landing page ou page d’atterrissage

    D’ailleurs dès que vous en aurez l’occasion, n’hésitez pas à créer une page spécifique pour vanter les mérites de ce que vous proposez.

    Une nouvelle collection ?
    Pas de soucis, une belle page d’atterrissage qui explique l’origine de la nouvelle collection, quelques produits avec ou sans prix, ainsi qu’un lien pour aller vers votre boutique sera parfaite.

    Un super service ?
    Votre page d’atterrissage vous permettra la prise de contact avec un formulaire. Pensez à y mettre de la réassurance, en y plaçant quelques unes de vos valeurs.

    Quelques conseils de pro

    Même si je conseille d’être bref et d’aller à l’essentiel, pensez toujours à rassurer votre lecteur avec vos points forts et n’oubliez pas les prérequis légaux tels que le désabonnement sur l’email et les mentions légales sur votre page d’atterrissage.

    Pour la campagne en elle-même, je conseille de limiter le nombre d’envois sur les personnes non réactives. Pour ma part, j’essaie de rapidement déterminer qui est un nouveau lecteur et qui ne l’est pas et ne le sera jamais. Je ne veux pas embêter les gens qui ne me liront jamais. De cette manière, je préserve ma délivrabilité et la réputation email de ma société.

    Gardez toujours à l’esprit, que vous ne devez pas laisser une mauvaise impression aux personnes à qui vous envoyez des emails. Votre image de marque et votre réputation email en dépendent.

    On en discute par téléphone ?

    • Webcd collecte et traite vos données aux fins de répondre à votre demande de mise en relation ; d’information, et de soumission de projets. Pour en savoir plus sur les traitements de vos données personnelles et l’exercice de vos droits, vous pouvez consulter notre page Politique de confidentialité.

      Les champs signalés par un * sont obligatoires.